BMI contribue à la Mission Patrimoine 2021 portée par Stéphane Bern et organisée par la Fondation du Patrimoine

Depuis maintenant quatre ans, la Mission Patrimoine, organisée par la Fondation du Patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, participe activement à la sauvegarde du patrimoine français. Un projet national concret qui met la lumière sur des sites hétéroclites et sur lesquels BMI intervient. Explications.

L’initiative gagne en reconnaissance. Pour la quatrième année consécutive, notre patrimoine va profiter d’un gros coup de projecteur grâce à la Mission Patrimoine soutenue par Stéphane Bern. Son but ? Valoriser, identifier et sauver le patrimoine français en danger. Une centaine d’édifices a ainsi été sélectionnée lors d’un “loto du patrimoine” qui lui permettra très prochainement de bénéficier de financements pour être sécurisés, sauvegardés ou restaurés.

Chaque année, sur les centaines de sites identifiés “en danger”, plusieurs dizaines sont sélectionnées, en concertation des services du ministère de la Culture et de la Fondation du Patrimoine, pour bénéficier en priorité de financements.

Parmi les projets les plus emblématiques retenus pour l’édition 2021, on trouve notamment la Poterie de Gradignan, la maison de Louis Pasteur à Arbois, la maison de Marcel Proust à Iliaire mais aussi le Couvent de Marcassus en Haute-Corse, car les projets ne se situent pas uniquement sur le continent. Ils sont également présents en Guyane, en Martinique ou encore en Guadeloupe.

Patrimoine religieux, patrimoine industriel ou artisanal, agricole ou rural, châteaux et chapelles… Cette mission rassemble tous les patrimoines qui font la richesse du continent et de ses Outre-Mer. C’est donc tout naturellement que notre Bureau d’Études, spécialisé en Monuments Historiques et bâtiments anciens, se retrouve lié à ce projet d’ampleur nationale. Les experts de BMI ont en effet participé à la restauration de plusieurs projets concernés par la Mission, comme la chapelle Notre-Dame du Haut de Ronchamp, l’église Saint-Éloi-Saint-Jean-Baptiste à Crécy-Couvé en Eure-et-Loir, l’Hôtel-Dieu de Galande à Senlis dans l’Oise, l’église Saint-Martin à Villar d’Arène dans les Hautes-Alpes, le châtel de Theys en Isère, la collégiale de Vernon dans l’Eure, la chapelle Sainte-Marie-Madeleine des Escoyères à Arvieux, dans les Hautes-Alpes, l’ancienne conserverie Le Gall à Loctudy, l’ancienne manufacture des tabacs à Morlaix, dans le Finistère, la tour médiévale du vieux village de Montlaux dans les Alpes de Haute Provence, etc…

Cette année, les équipes de BMI seront mobilisées pour la restauration et l’aménagement de la maison de Louis Pasteur, à Arbois, dans le Jura, ainsi que pour la réalisation de travaux d’urgence sur le vieux château du Neubourg dans l’Eure. Deux projets que vous pouvez d’ailleurs soutenir avec des dons, depuis le site dédié à la Mission.

Notre Bureau d’Études se réjouit donc de la mise en place de la Mission Patrimoine qui offre, outre un véritable coup de projecteur, des moyens concrets pour la préservation de notre patrimoine historique.

Les derniers articles

Rencontre avec les étudiants de l’ENTPE Lyon

Le 9 février dernier, BMI a eu l’opportunité d’échanger avec les étudiant·e·s de l’école d’ingénieurs ENTPE à Lyon !

Un événement qui s’est déroulé dans le cadre du module UC RDV invitant 40 étudiant·e·s à rencontrer des professionnels en lien avec des thématiques non enseignées dans leur cursus initial, et portant dans ce cas précis sur le Patrimoine.

En lire plus »

Marseille Église les Réformés

Officiellement baptisée Eglise Saint Vincent de Paul, les Marseillais l’appellent l’Église des Réformés, un surnom qui lui vient de l’ancienne chapelle que les religieux Augustins réformés avaient édifiée en 1611 à cet endroit-même. Sa construction, débutée en 1852 et semée de complications, notamment financières, aura duré plus de 40 ans.

En lire plus »