EGLISES CREUSEES DANS LE ROC, Lalibela – ETHIOPIE

Le site, classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est constitué d’une série d’églises creusées dans la roche entre le XIIème siècle et le XIIIème siècle. Depuis de nombreuses années, compte tenu de l’érosion et des dégradations des peintures murales, des « shelters » (parapluies, abris, etc.) protègent certaines églises.

La mission de BMI a consisté en un diagnostic structurel des quatre structures métalliques provisoires de protection (Shelters) mises en place en 2007 au droit des églises Beta Maryam, Beta Madhane Alam, Beta Libanos et Beta Amanuel du site de Lalibela en Ethiopie, incluant un diagnostic visuel approfondi des structures des shelters et des toiles et des modélisations mathématiques des structures des shelters, pour vérification de la stabilité globale en fonction de la durée de vie envisagée pour ces shelters.

Nous avons également proposé différentes études de solutions de confortements et compléments pour mise en sécurité, études de solutions de protections pérennes (modifications et améliorations des systèmes en place, propositions et étude de solutions alternatives).

Édifice
Shelters de protection provisoires des églises creusées dans le roc du site de Lalibela
Lieu
Lalibela (ETHIOPIE)
Année de construction
XIIème – XIIIème siècles (églises)
2007 (Shelters)
Protection
UNESCO
Architecte mandataire
Régis Martin
Architecte en Chef des Monuments Historiques
Maîtrise d'Ouvrage
Expertise France
Missions BMI
Diagnostic & faisabilité
Année
2029 - 2020
Montant des travaux
x